Sélectionner une page

La rocaille dans les murs et soubassements.

Même si ces lignes et photos ne concernent pas le faux bois, il est toujours intéressant de signaler cette façon « de faire ». Les murs et surtout les soubassements présentent des styles très variés de décoration qu’il est impossible d’évoquer, en quelques lignes ou photos, la plupart des décorations rencontrées. Cependant pour la majorité, la décoration représente un faux appareillage, soit de moellons bruts avec bossage et des joints façonnés en creux ou en quart de rond ou réalisés à la fourchette, soit des dessins de fausses pierres réalisés à la truelle ou de faux quartier de pierres de taille. La fig.32 présente quelques soubassement différents, la fig.33 un mur qui se décrépi, de fausses pierres de taille décoraient l’enduit.

Fig. 32 – Décorations de murs et soubassements, la photo 1 est intéressante car la façade possède une décoration en « nid d’abeilles » et dans le soubassement, de la faïence ajoute une touche décorative d’un bel effet. Gourdon, Lot. Les photos 2,3,4 présentent plusieurs soubassements d’un même village, autant de styles qui diffèrent, ici à Issigeac, Dordogne.

Fig. 32 – Décorations de murs et soubassements, la photo 1 est intéressante car la façade possède une décoration en « nid d’abeilles » et dans le soubassement, de la faïence ajoute une touche décorative d’un bel effet. Gourdon, Lot. Les photos 2,3,4 présentent plusieurs soubassements d’un même village, autant de styles qui diffèrent, ici à Issigeac, Dordogne.

Fig. 33 – Un enduit en fausses pierres de taille sur un mur qui se décrépi à Marquay, Dordogne et de fausses pierres de tailles avec bossages sur le haut d’un mur à Montignac, Dordogne.

Fig. 33 – Un enduit en fausses pierres de taille sur un mur qui se décrépi à Marquay, Dordogne et de fausses pierres de tailles avec bossages sur le haut d’un mur à Montignac, Dordogne.

Reproduction interdite